Compteurs d’HQ: plus de 30 emplois perdus craint le SCFP-2000

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’implantation des compteurs à lecture à distance par Hydro-Québec provoquera la perte de plus de 30 emplois dans les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Compteurs d’HQ: plus de 30 emplois perdus craint le SCFP-2000. (Photo Marie Eve Bourgouin-Alarie)

C’est ce que soutient le Syndicat des employé-e-s de techniques professionnelles et de bureau d’Hydro-Québec (SCFP-2000) qui vient de lancer une campagne publicitaire visant à sensibiliser la population à propos de ce qu’il appelle un «gâchis».

«Chacune des régions du Québec sera économiquement touchée par la perte de ces emplois de qualité. Au total, Hydro-Québec sacrifiera inutilement près de 800 emplois directs et 200 indirects dans un projet de 1 milliard$, à la rentabilité plus que douteuse. On pourrait donc se retrouver à payer pour un système de relève qui est plus coûteux que celui actuellement en place, qui priverait le Québec de 1000 emplois et qui pourrait même faire augmenter la facture d’électricité», a déclaré Guy Poirier, secrétaire général du SCFP-2000.

Le Syndicat entend recourir à différents moyens afin de dénoncer la situation et bloquer ce projet. Lors des audiences publiques que la Régie de l’énergie tiendra sur les compteurs à lecture à distance, le SCFP-2000 entend démontrer que ce projet est nuisible pour l’économie québécoise.

Le SCFP-2000 diffuse à cet effet depuis quelques jours une campagne publicitaire multiplateforme, sous la thématique des «Compteurs en Or d’Hydro-Québec». Le Syndicat invite d’ailleurs la population à signaler à la Régie de l’énergie son opposition à ce projet en se rendant sur le site Web de la campagne au CompteursEnOr.com sous l’onglet «Dites non».

Dans ses déclarations publiques jusqu’ici, Hydro-Québec a reconnu que l’implantation de 3,8 millions de compteurs à lecture à distance provoquerait la disparition de 726 emplois mais que près de 30% des personnes visées étaient admissibles à la retraite et que 300 autres releveurs seront réaffectés à d’autres tâches au sein de l’entreprise.

Organisations: Hydro-Québec, Régie de l’énergie

Lieux géographiques: Le Syndicat, Québec, Or d’Hydro-Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Linda MacCulloch
    23 août 2011 - 16:15

    Sans compter que les compteurs intelligents sont très dangereux pour la santé! C'est ce qui nous préoccupe le plus. On comprend les employés et leurs revendications et on est derrière eux car les compteurs mécaniques sont encore très fonctionnels et pas dangereux pour la santé. Pour ceux qui veulent en connaître davantage sur le sujet, visitez la page FB: Non aux compteurs intelligents https://www.facebook.com/groups/152684664802267/