Rallye des Gazelles – Une étape marathon

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La 5e étape du Rallye Aïcha des Gazelles était particulièrement longue et intense pour nos gazelles. Sous forme de marathon, cette étape se déroulait lundi et mardi, dans un kilométrage idéal de 365 km et dans un temps estimé à 21h30.

Une étape sur 48h, sans bivouac intermédiaire et sans assistance mécanique le soir.

Peu de sable sur cette étape qui débute, dans de grandes plaines ouvertes. Le parcours rejoint ensuite un terrain plus varié, coloré et très roulant avec des reliefs bien marqués. Des couleurs de sable rose et de roche gris argent devraient faire ouvrir en grand, bien des yeux.

Puis le parcours pénètre au cœur de reliefs hauts, serrés où la navigation prendra plutôt l'allure d'un choix de pistes au sein de vallées encaissées.

La nuit surprendra les équipages dans ces zones tranquilles et inhabitées. De nombreux regroupement de «Gazelles» devraient se faire et la soirée promet d'être longue et animée.

Le lendemain, la journée débute par une traversée de dunes. Passage obligatoire pour tous les équipages, excepté les SUV. Des dunes au sable fin que la pelle de nombreuses gazelles devrait faire voler au vent du désert.

Puis le parcours s'oriente à nouveau vers des espaces ouverts et roulants. La stratégie est de suivre ici, la parfaite ligne droite pour grignoter quelques précieux kilomètres perdus dans les reliefs de la veille. Navigation et bonne lecture de carte reprennent leurs droits.

Puis sur la fin d'étape, après avoir emprunté une longue et grande piste, traversé un cratère immense, le terrain se pare d’une fine couche de sable rouge que le vent de l’Algérie toute proche envoie de temps en temps sur les terres marocaines, certainement en signe de bonnes relations de voisinage !

Pour débuter la cinquième étape, l’équipe #106 s’est enlisée dans un oued. Après une heure de travail, avec l’aide de plusieurs gazelles, les filles ont enfin pu reprendre leur parcours. Heureusement, aucune problématique n’est survenue pour le restant de la journée. Les gazelles se sont assurées que leur véhicule était intact et que leur sécurité était optimale pour la suite des évènements.

Une fois la nuit tombée, les filles se sont senties dépaysées. Accompagnées de d’autres gazelles québécoises et françaises, la nuit de sommeil a été suffisamment longue pour ravitailler l’énergie nécessaire pour la seconde journée. Aujourd’hui, le rallye s’est poursuivit sans entrave. Au total, l’équipe 106 a pointé neuf CP.

Lieux géographiques: Algérie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • morin
    30 mars 2011 - 13:57

    BRAVO les filles, de tout coeur avec vous. C'est une belle expérience pour vous j'espère que le morale est au beau fixe... et la forme aussi car ça doit être epuisant mais magnifique!!! Plein de bisous et bon courage à toutes les deux. Christiane Morin.