Rallye des Gazelles – Étape 4

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dimanche, l’équipage #106 a entamé la 4e étape du Rallye Aïcha des Gazelles. Pour cette étape en boucle, le kilométrage idéal est de 128 km et le temps estimé, 11h.

Les cathédrales de sable de l'Erg CHEBBI : un cocktail de stress, de bonheur et de larmes...

Il est donc grand temps de plonger les concurrentes dans cet univers si beau et si doux, chargé d’appréhension pour les novices mais de plaisir pour les «Gazelles des sables»: l’univers des dunes! Cependant les niveaux sont disparates ! Et même si le franchissement et particulièrement le sable, fait partie du rallye, chaque équipage doit pouvoir s’engager dans cette étape.

Le sable est donc ici au choix en fonction de son niveau technique, de sa combativité, de sa stratégie : un parcours facile induit une sécurité de pointer tous les CP, un parcours médian induit une pénalité limitée et enfin un parcours difficile induit une confortable avance au classement mais avec un grand risque de galère ou d’échec.

Pour les concurrentes les moins aguerries ayant choisi le risque minimum, le parcours alterne de grandes parties roulantes et quelques reliefs à franchir. Pour les autres, le sable est la couleur dominante du jour!

L’exploit reviendra sans nul doute aux téméraires qui s’engageront dans les dunes.

Mais attention une fois l’univers de sable vaincu, il conviendra encore de faire preuve de capacité d’orientation pour récupérer les derniers CP du jours et rallier le bivouac.

Et pour quelque galérienne des sables, peut-être une nuit seule dans les dunes, sous le manteau scintillant des étoiles. Ici aucun bruit excepté le chant moqueur de quelque « fennec » de passage : une expérience du silence surprenante !

En cette quatrième étape, le début du parcours est ardu pour l’équipe #106. La première balise a été difficile à trouver. Une fois introduit dans les petites dunes, le véhicule des filles a passé très près de rester coincé dans le sable fin. Pour remédier à la situation embarrassante, Mylène et Véronique ont dégonflé les pneus dans le but d’alléger le poids de ces derniers. Après cette action, la conduite dans les dunes est devenue beaucoup plus aisée. Avant l’ascension des immenses dunes, les filles ont choisi de s’aventurer à l’intérieur du parcours destiné aux expérimentés pour ne pas obtenir de pénalités.

Tant qu’à explorer les buttes de sable, elles ont soulevé qu’elles voulaient largement en profiter. En fin de parcours, les gazelles se sont regroupées avec trois autres équipages afin d’assurer une solidarité optimale jusqu’au retour au bivouac. Au total, ces dernières ont pointé trois balises sur sept.

Organisations: CP

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires